image/svg+xml image/svg+xml image/svg+xmlimage/svg+xmlimage/svg+xml fb-white-10x14fb-10x14ok-white-10x19ok-10x19twitter-white-18x14twitter-18x14vk-white-16x11vk
 

Bien sûr, il ne s’agit pas seulement de faits amusants, et TED n’est qu’un exemple de présentation d’idées par petites bouchées. Les données de Statistic Brain montrent qu’en 2000, la capacité de concentration humaine était de 12 secondes. En 2015, elle était descendue à 8,25 secondes. Il n’est donc pas étonnant que l’on se tourne vers le microlearning dans l’espoir de créer un apprentissage efficace.

Qu’est-ce que le microlearning ?

Le microlearning est une approche de l’apprentissage basée sur les compétences qui fournit des informations en petits bouts très ciblés. C’est le moyen idéal pour trouver des réponses rapides à des problèmes spécifiques. Pour avoir un aperçu rapide du processus, regardez le tutoriel vidéo ci-dessous (en anglais).

                                                                     Qu’est-ce que le microlearning ?

Voyons en quoi un module de microlearning est différent :

  • Longueur : Comme son nom l’indique, le micro apprentissage est rapide. Un module typique peut être complété en cinq minutes environ. Cependant, il n’y a pas de règles strictes concernant sa durée, comme l’explique l’experte en stratégie d’apprentissage Shannon Tipton de Learning Rebels LLC :

« Il n’y a pas de durée définie pour le microlearning. Il n’existe pas de chiffre magique pour la durée.Tout est une question de besoin et de contexte. Vous voulez créer un screencast mode d’emploi, 7 minutes suffisent-elles, 5 peut-être ? Cela dépend. Gardez cela à l’esprit : « Aussi long que nécessaire et aussi court que possible. »

Shannon Tipton

Learning Rebels LLC

  • Focus : Chaque module fournit une réponse ciblée à un problème ou une question unique.
  • Diversité : Les types de contenu de microlearning comprennent des tutoriels vidéo, des podcasts audio, des présentations, des interactions, des jeux, des scénarios, des évaluations, des aides au travail textuelles et de courtes leçons en ligne.
  • Convivial pour les téléphones portables : Le contenu est conçu pour être accessible au moment où l’on en a besoin, ce qui en fait un moyen idéal d’apprendre sur un smartphone ou une tablette.

Globalement, il existe deux différences principales entre le microlearning et l’apprentissage traditionnel. Premièrement, le microlearning n’inclut pas beaucoup de contexte ou de détails, car il n’est généralement pas utilisé pour enseigner les connaissances de base.

Deuxièmement, le microlearning suppose que chaque apprenant est capable de se motiver suffisamment pour rechercher et suivre l’apprentissage dont il a besoin. Cela peut sembler simple, mais ce n’est souvent pas le cas. Terminer une leçon très courte peut représenter un défi si celle-ci couvre des connaissances ou un sujet qui dépassent les compétences actuelles de l’apprenant.

Les apprenants qui ont un niveau d’expertise de base, qui peuvent identifier leurs lacunes en matière de connaissances et qui sont à l’aise avec la technologie profiteront le plus du microlearning.

Les avantages du microlearning

Le micro apprentissage est-il populaire parce qu’il fonctionne, ou fonctionne-t-il parce qu’il est populaire ? La réponse pourrait se situer entre les deux.

Les apprenants appartenant aux générations nées dans les années 80 et 90 et début 2000, les « natifs numériques », ont tendance à préférer un apprentissage adapté à leurs besoins, de style informel et disponible à la demande. Le microlearning répond à toutes ces exigences et bien plus encore :

  • Une étude publiée dans le Journal of Applied Psychology a révélé que le microlearning était 17 % plus efficace dans le transfert des connaissances que les formations classiques en salle de classe. Les chercheurs ont constaté que les informations fournies en courtes parties ciblées étaient plus faciles à comprendre et à retenir que le même apprentissage fourni dans un format plus long et plus complet.
  • Les apprenants ont également tendance à s’impliquer plus dans le microlearning, ce qui augmente la rétention de l’apprentissage. La réalisation d’activités d’apprentissage au fil du temps aide à transférer les connaissances dans notre mémoire à long terme.
  • Les organisations ont constaté que le fait de rendre l’apprentissage disponible quand il est nécessaire est un moyen naturel d’intégrer l’apprentissage dans le flux régulier des activités professionnelles. Cela contribue à soutenir une culture de l’apprentissage et à accroître la productivité globale.

Les professionnels de l’apprentissage et du développement ont adopté le microlearning comme un moyen de créer et de gérer un contenu facilement consommable qui attire les stagiaires. Les rôles exécutifs sont favorables au microlearning comme moyen satisfaisant de créer un apprentissage rentable.

Les inconvénients du microlearning

Malgré tous ses avantages, le microlearning n’est pas la réponse à tous les besoins d’apprentissage. Il ne peut pas être utilisé pour fournir des connaissances générales et fondamentales sur tous les sujets, car, par définition, il se concentre sur la résolution d’un problème ou la réponse à une question à la fois. Le microlearning n’est pas non plus un bon moyen d’acquérir des compétences analytiques ou d’explorer les relations de cause à effet, car ces activités nécessitent généralement du temps pour la planification et la réflexion. Il est également important de considérer que le microlearning à la demande est un excellent moyen d’apprentissage, mais que ce même microlearning est inutile s’il ne peut être accédé au moment opportun.

Une idée fausse courante est que tout cours peut être transformé en microlearning simplement en le fragmentant. C’est faux. Cette segmentation peut être un bon moyen d’organiser l’information en petites pépites d’apprentissage faciles à digérer. Le contenu coupé en morceaux doit être combiné avec le reste du contenu d’apprentissage pour créer un cours complet. Cependant, le microlearning ne se limite pas à un contenu découpé en tranches ou en dés. C’est une stratégie dans laquelle des unités d’apprentissage indépendantes travaillent ensemble vers un seul but et font partie de l’ensemble de l’apprentissage.

Principes et applications du microlearning

Les trois principes de base du microlearning sont les suivants : 

  1. Moins, c’est plus
  2. Fournir des petits segments 
  3. Stimuler et engager l’apprenant

On pourrait croire que le microlearning est quelque chose de rapide, de facile et d’amusant. C’est probablement vrai, mais cela ne veut pas dire qu’il peut être développé rapidement et facilement à la volée ! Il s’agit toujours d’un cours et il doit être planifié, conçu et développé de manière à s’aligner sur votre stratégie d’apprentissage globale.

« Une grande erreur dans le microlearning est de réaliser sans plan. Un plan stratégique d’utilisation et de gestion est important. Vous devez prévoir le versionnage, l’hébergement et la gestion. Qui va revoir le contenu avant qu’il ne soit envoyé aux apprenants ? Le contenu sera-t-il élaboré par des experts ou par des utilisateurs avec l’approbation d’experts ? Le microlearning est peut-être petit, mais il lui faut un plan ».

Shannon Tipton

Learning Rebels LLC

Les entreprises ont souvent recours au microlearning pour dispenser une formation sur la manière de suivre un processus, d’effectuer une tâche ou d’utiliser un outil ou une technologie spécifique. Les leçons pratiques peuvent être dispensées de différentes manières : sous forme de tutoriels vidéo, de screencasts, de podcasts audio ou d’aides au travail téléchargeables.

Le microlearning est également souvent utilisé pour rafraîchir les connaissances et renforcer les compétences sur le lieu de travail. Ces types de renforcement de l’apprentissage sont souvent créés sous forme de simulations, d’interactions, de didacticiels vidéo ou de scénarios courts.

Le tableau ci-dessous donne un aperçu complet de la manière dont le microlearning peut être utilisé pour fournir un ensemble de solutions d’apprentissage sur le lieu de travail.

Besoin en apprentissageSolutions de microlearning
Intégration des nouveaux employés

Vidéos de présentation et de bienvenue

Interaction chronologique montrant l’histoire de l’entreprise

FAQ pour les nouvelles recrues

Formation de conformité

Vidéo d’information

Activité basée sur des scénarios

Activité d’évaluation sous forme de jeu

Formation logicielle

Activité basée sur des scénarios

Screencast

Mode d’emploi numérique des aides au travail

Formation aux compétences relationnelles

Podcast

Vidéo d’information

Scénario comportant des enchaînements personnalisés

Interaction basée sur des processus

Formation de vente

Scénario comportant des enchaînements différents

Tutoriel sur les produits

Exemples de microlearning

Le microlearning de haute qualité garde l’apprenant impliqué du début à la fin. Voici quelques-unes des pratiques les plus populaires qui vous aideront à visualiser de quoi il s’agit :

  • Des parcours d’apprentissage sur des sujets variés (comme ceux vus sur la Khan Academy et sur Lynda.com)
  • De courtes vidéos pédagogiques (comme TED-Ed)
  • Des tutoriels vidéo et modes d’emploi (par exemple : tutoriels d’iSpring Suite)
  • Des canaux, comptes et groupes éducatifs sur les réseaux sociaux (regardez @nasa sur Instagram, par exemple)
  • Des services d’apprentissage des langues (tels que DuoLingo)

Comme mentionné, il peut y avoir différents types d’activités de microlearning, mais nous nous concentrerons ici sur des modules de microlearning interactifs que vous pouvez créer vous-même. Il est facile et rapide de le faire grâce à une boîte à outils auteur comme iSpring Suite. Avec iSpring, vous pouvez créer des cours d’eLearning comprenant des quiz, des tutoriels vidéo et des simulations de dialogue. Le produit propose également une série de modèles permettant de créer des microcours avec une présentation agréable en quelques minutes. Il vous suffit d’ajouter des textes et des images au modèle et c’est parti !

Voyons quelques exemples de microcours que vous pouvez créer avec iSpring Suite :

Formation aux compétences relationnelles

Les professionnels des centres d’appel « s’approprient » chaque aspect de l’expérience du service à la clientèle. Un module de microlearning est le moyen idéal de présenter le processus en cinq étapes d’une organisation pour traiter avec des clients mécontents.

Jetez un coup d’œil à ce scénario informatif pour le service client :

Formation à la vente/connaissance des produits

Apprendre et se rappeler les informations d’un produit peut être un défi pour les vendeurs, qu’ils soient débutants ou expérimentés. Un tutoriel interactif expliquant les composants et les capacités techniques d’un produit est un moyen rapide d’apprendre (ou de revoir) ses informations essentielles.

Découvrez comment le microlearning est utilisé en support à la formation sur les produits :

Orientation/formation des nouveaux employés

Les premiers jours d’un nouveau poste apportent souvent de l’enthousiasme et de la confusion. Une organisation peut utiliser le microlearning pour aider les nouveaux employés à s’orienter dans l’entreprise, fournir des réponses rapides à de nombreuses questions fréquemment posées et raconter l’histoire de leur entreprise, de son lancement jusqu’à aujourd’hui.

Voici une visite de bureau interactive conçue pour les nouvelles recrues :

Rafraîchissement des compétences

Si un membre de l’équipe n’est pas à la hauteur, un quiz bien conçu permet souvent d’identifier les points faibles sur lesquels travailler.

iSpring Suite propose des modèles de questions prêts à l’emploi avec différents types de questions, notamment la correspondance, l’enchaînement et le glisser-déposer. Il suffit de sélectionner votre type de question et d’ajouter du texte et des graphiques directement dans le modèle. Vous pouvez sélectionner des questions et des réponses au hasard et utiliser des scénarios d’enchaînement et des diapositives de feedback pour créer un quiz vraiment stimulant et à l’épreuve des tricheries.

Découvrez comment un quiz de microlearning peut vous aider à identifier un besoin d’apprentissage spécifique :

FAQ sur le microlearning

Passons en revue quelques-unes des FAQ sur le microlearning :

Qu’est-ce que le microlearning ?

Le microlearning est une formation basée sur les compétences, dispensée en unités de taille réduite qui peuvent être rapidement entièrement suivies. Un module de microlearning doit être composé d’une leçon unique qui se concentre sur une seule compétence.

 

En quoi le microlearning diffère-t-il de l’apprentissage traditionnel en ligne ou de l’apprentissage en classe ?

Le microlearning est conçu pour fournir une compétence spécifique ou une pépite de connaissances sur demande, au moment où le besoin survient. Il n’est pas destiné à fournir une expérience d’apprentissage complète ou détaillée.

Compte tenu de sa courte durée, le microlearning est-il vraiment efficace ?

Absolument ! Les chercheurs ont prouvé que l’orientation ciblée du microlearning aide les utilisateurs à absorber, retenir et se rappeler des informations mieux que ne le fait une formation de longue durée.

Toute formation de courte durée est-elle considérée comme du microlearning ?

Non. Le microlearning n’est pas seulement un morceau découpé dans un module de formation plus long. Il s’agit d’un exercice d’apprentissage autonome qui offre une expérience d’apprentissage complète.

Combien de temps faut-il pour créer un module de microlearning ?

Cela dépend du type d’activité d’apprentissage que vous créez. Par exemple, avec iSpring Suite, vous pouvez créer des modules de microlearning en quelques minutes. 

Quelle est la meilleure façon d’accéder au microlearning ?

La plupart des organisations déploient le microlearning via leur LMS, tout comme pour d’autres contenus. Cependant, vous pouvez également choisir de rendre le contenu disponible via une base de données des connaissances, l’intranet de l’entreprise ou tout autre système interne.

Pour en savoir plus sur la stratégie de votre organisation en matière de microlearning, adressez-vous aux responsables de votre équipe d’apprentissage et développement.

En conclusion

Le microlearning semble être une excellente approche de l’apprentissage moderne sur le lieu de travail. Il est efficace, captivant et attractif pour les apprenants. Il peut être une solution autonome pour l’apprentissage en entreprise et peut également venir en soutien compléter des cours d’apprentissage en ligne plus longs et même l’apprentissage en face à face. En même temps, nous ne pouvons pas appeler le microlearning une solution « universelle ». Sans stratégie et planification précise, il ne sauvera pas la situation. 

Pourtant, compte tenu de la culture actuelle, qui évolue rapidement, le microlearning devient absolument indispensable.

Nous voudrions exprimer notre gratitude à notre experte en eLearning pour avoir partagé son expertise et aidé à la réalisation de ce document :

Shannon Tipton            Learning Rebels LLC

Shannon Tipton, propriétaire de Learning Rebels, LLC, est une experte dans le développement de stratégies et d’infrastructures d’apprentissage par l’utilisation des technologies d’apprentissage et du microlearning. Shannon a aidé des entreprises à atteindre leur plein potentiel et à rendre la formation à nouveau tendance. Son blog « Learning Rebels » fait partie du top 100 des blogs d’eLearning. Shannon a également été nommée parmi les 100 meilleurs « Movers and Shakers » de l’industrie du eLearning. En 2015, elle a publié son livre Disruptive Learning : Discover Your Inner Learning Rebel (Apprentissage révolutionnaire : découvrez le rebelle apprenant en vous).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

iSpring Suite
Outil auteur eLearning
En savoir plus
 

Commencez à créer des cours en ligne rapidement